lundi 10 septembre 2012

Evaluation biologique du stress oxydant, application en routine clinique

"L'oxygène, indispensable à la vie, est capable sous forme d'espèces oxygénées activées (EOA) de réagir avec de nombreuses molécules et de provoquer des dégâts cellulaires. La différence entre le potentiel délétère de l'oxygène sous toutes ses formes et les mécanismes de défenses antioxydantes de l'organisme constitue le stress oxydant, bien connu des scientifiques. La relation du stress oxydant avec l'apparition de pathologies chroniques telles les maladies cardiovasculaires, dégénératives ou le cancer stimule massivement les chercheurs. Un large faisceau d'arguments scientifiques converge vers un lien de cause à effet. Les praticiens souhaitent aujourd'hui être en mesure d'évaluer le stress oxydant et de le prendre en charge d'un point de vue thérapeutique, mais également préventif. Différentes méthodes de mesure sont actuellement utilisables en routine clinique, même si des efforts de standardisation sont encore nécessaires pour effectuer des comparaisons interlaboratoires."

Si vous êtes un professionnel de santé et que vous souhaitez lire l'intégralité de l'article supervisé par Joël Pincemail, veuillez vous rendre sur le site de la revue en cliquant sur ce lien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire